Aston Martin DB2/4 MK III

Aston Martin DB2/4 : la beauté incarnée

L’Aston Martin DB2 a fait ses débuts publiques au New York Auto Show en 1950. Il ne s’agit pourtant pas de sa première vraie apparition, on a déjà vu une DB2 aux 24 Heures du Mans, où l’un des pilotes, Pierre Maréchal, avait été impliqué dans un accident mortel. Dessinée par Frank Freeley et configurée comme un véhicule de tourisme à deux places, la DB2 est le premier véhicule de production réel de la marque, la toute première voiture signée Aston Martin, la 2-Litre Sports, n’ayant été fabriquées qu’à 15 exemplaires. Le nom « DB » est dérivé des initiales de son fondateur, David Brown.

Aston Martin DB2/4
Aston martin DB2/4, Aston Martin Owners Club, Le Mans 2006 © Christian Barre

Les modèles de production étaient très semblables aux véhicules ayant couru au Mans, offrant des performances dignes du Mans, avec le confort en plus. Le moteur six cylindres capable de produire 115 chevaux est produit par Lagonda, et sera disponible en option « Vantage » en 1951, portant la puissance à 125ch. De 1950 à 1953, 441 exemplaires ont été produits.

DB2/4 : l’Aston Martin de l’innovation

C’est en 1953 qu’Aston Martin introduit la DB2/4 MK1. Cette version est disponible en configuration 2 +2 Coupé Berline ou Coupé Drophead. Il s’agit d’une évolution 2+2 de la DB2 qui souffre de ne pouvoir accueillir plus de deux personnes et un volume de bagages important. La DB2/4 est donc une DB2 à 4 places… une fenêtre hayon à l’arrière la rend facilement remarquable, un élément de style original pour l’époque. Elle est ainsi le premier modèle hatchback de l’histoire. La DB2/4 avait été modifiée à la fois sur le plan mécanique et esthétique.

Aston Martin DB2/4 MK III
Aston Martin DB2/4 MK III

Le moteur 2,6 litres Vantage est utilisé, tandis qu’un moteur plus puissant de 3,0 litres capable de produire 140 chevaux arrive en 1954, en raison du poids supplémentaire de la DB2/4. 565 exemplaires ont été produits pour la Mk I… La DB2/4 MK2 qui allait prendre la suite (en 1958), sera elle fabriquée à 199 exemplaires. Sa principale différence vient de sa ligne tricorps, et du moteur, en version sportive exclusivement, qui développe 165 ch à 5 500 tr/min. Soupapes plus larges et de nouveaux arbres à cames, embrayage hydraulique, freins à disques Girling, la DB2/4 Mark II est le sommet de la lignée DB2. Il s’agissait d’ailleurs de la première apparition de freins à disque en équipement de série sur un véhicule Aston Martin.

Aston Martin DB2/4 Cabriolet
Aston Martin DB2/4 Cabriolet

Une MK III débarque : moins de 10 secondes pour réaliser le 0 à 100 km/h, double sorties d’échappement, une puissance portée à 178ch. Elle reprend la nouvelle calandre. Parmi les 511 modèles de DB MK III sortis des chaines de production, 10 ont vu leur puissance passer à 195 ch, via des pistons haute compression et un refroidisseur d’huile… Des modèles introuvables aujourd’hui, dont le prix atteint des sommets.

Geoffroy Barre

Rédacteur web, spécialiste des courses d'endurance, je partage mes découvertes avec vous sur Circuit Classic. On s'est déjà croisé au Mans, au Nurburgring, à Spa-Francorchamps ou peut-être à Daytona.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>