P90072295

Mini John Cooper Works WRC : difficile renaissance

Présentée au Mondial de l’Automobile de Paris en Octobre 2010, la Mini John Cooper Works WRC insufflait un vent de nouveauté au plateau du Championnat du Monde des Rallyes. Ford et Citroën, constructeurs esseulés depuis l’arrêt du programme officiel de Subaru, allaient devoir composer avec un adversaire aux ambitions non-dissimulées !!

Dani Sordo monte sur le podium du Rallye de France 2011 © BMW Motorsport

Conçue et développée par Prodrive, dont le savoir-faire semble inépuisable, la bombinette germano-britannique allait avoir la lourde tache d’étoffer l’impressionnant palmarès des Mini sur les routes du Mondial. Dans la lignée des légendaires Paddy Hopkirk, Timo Mäkinen et Rauno Aaltonen, le défi était de taille pour Dani Sordo et Kris Meeke, désormais pilotes officiels du Mini World Rallye Team. Pour sa première saison en WRC, l’engagement de deux autos est partiel et aucun point n’est comptabilisé au classement du Championnat du Monde. Si Kris Meeke, Champion IRC en 2009, semble éprouver quelques difficultés à trouver le rythme, Dani Sordo retrouve sa pointe de vitesse sur l’asphalte. Le pilote espagnol, transfuge de chez Citroën, signe deux résultats probants en montant sur les podiums des Rallyes d’Allemagne et d’Alsace. Ainsi, malgré un développement limité, le potentiel se confirme et l’affiche du Rallye Monte-Carlo 2012promet une belle bagarre à trois, pour le retour au calendrier du WRC de l’épreuve monégasque.

Monte Carlo 2012 : unique expérience de Pierre Campana en tant que pilote officiel Mini © BMW Motorsport

Coup de tonnerre durant l’intersaison. Ce qui s’annonçait être un retour prometteur se transforme rapidement en fiasco par les divergences de stratégie entre Prodrive et BMW. Le constructeur bavarois, peu motivé à l’idée d’investir dans ce programme laisse à David Richards le soin de financer le développement de la voiture. Début février, le Mini World Rallye Team perd son statut de constructeur lorsque BMW lui retire son support officiel. Contre toute attente, Armindo Araújo World Rally Team et Palmeirinha Rallyfusionnent pour former le WRC Team Mini Portugal et devient alors l’écurie officielle Mini pour la suite de la saison 2012, alors que le Mini WRC Team de Dani Sordo devient une structure privée. Au départ du Monte Carl’, la situation est pour le moins ambivalente !

Paulo Nobre et sa Mini John Cooper Works WRC © BMW Motorsport

Sans forcer son talent, Dani Sordo prouve une fois de plus le niveau de performance de la Mini JCW WRC en terminant second de cette épreuve inaugurale du Championnat du Monde 2012, tandis qu’Armindo Araújo, nouveau pilote officiel à l’issue du rallye, ne se classe que 10ème. Ce sera la dernière apparition remarquée d’une Mini en Mondial, seulement 16 mois après le lancement de cet ambitieux et passionnant programme. Les qualités de cette voiture se sont montrées indiscutables, tant sur le goudron que sur terre. La technicité et le savoir-faire de Prodrive ne suffisaient pas pour atteindre le niveau de préparation de Citröen. Par manque de budget, indispensable afin d’améliorer les performances du moteur 1,6L turbocompressé, le retour de Mini en rallye n’aura été qu’éphémère laissant un gout amère dans la bouche des fans qui imaginaient une saison 2013 opposant Citröen, Ford, Mini et Volkswagen.

Pierre-Yves Riom

Responsable de l’agence de communication SpeedCom-Paris, je collabore également pour différents médias spécialisés dont Circuit Classic. Tout autant passionné des courses d’endurance, de monoplaces et des rallyes, j’aime cultiver l’éclectisme de mes connaissances en rédigeant sur les véhicules d’exception

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>